Le programme pour 2022

S O U F F L E V O I X

Sur Paris,
1 rue des Montiboeufs 75020
Séances individuelles les samedis, ateliers les dimanches
> 22 et 23 janvier
> 26 et 27 mars
> 23 et 24 avril
> 21 et 22 mai
> 18 et 19 juin

Sur UZÈS,
Sur demande, mini ateliers, 3 personnes maximum
Séances individuelles sur rendez-vous
En province, sur demande, groupe de 5 personnes minimum

G E S T A L T

En Ardèche, stage en co animation avec Sonia Fillaud Dubois
Du 24 au 27 juin au Sentier des Arches

Sur Uzès en présentiel ou en Visio sur rendez-vous

M A G N E T I S M E H U M A N I S T E

Sur Uzès sur rendez-vous avec possibilité de séances à distance


Ateliers « Voix à la Carte »

Vous êtes un groupe de 5 à 7 personnes, disposant d’une salle suffisamment spacieuse pour explorer vos capacités vocales, et souhaitez bénéficier d’un atelier « Voix à la Carte ».

Pas de problème, je me déplace volontiers partout en France, et aussi en Belgique pour animer des ateliers de deux jours. Je suis prête, également, à venir jusqu’au Québec et plus précisément près de Montréal.

Dans ce cas, n’hésitez plus et contactez moi pour que nous regardions ensemble les modalités (calendrier, animation, hébergement, frais de transports…)…
Par mail : stages@leventquichante.fr
Par téléphone : +33 6 64 09 64 55

Stage de psychodrame animé par Daniel Markman

Les 2, 3 et 4 juillet prochain c’est le moment de découvrir le psychodrame avec Daniel Markman, Docteur en médecine, Université de la Plata (Argentine) et Directeur de psychodrame diplômé.

DATES: 2/3/4 juillet à PARIS
Horaires : premier jour 11h-18h, deuxième jour 9h30-18h, troisième jour 9h30-18h.
PRIX : 300 euros pour les trois jours


Voici ce que Daniel Markman vous propose :
« POURQUOI CE STAGE ?
Il s’adresse à tous les professionnels de la relation d’aide qui souhaitent vivre une première expérience en psychodrame, indépendamment de leur formation de base.
C’est avec la Gestalt que le psychodrame a le plus d’affinités.
Ce stage a un double objectif : permettre aux participants de se familiariser avec la technique et la philosophie du psychodrame, tout en contribuant à leur développement personnel.
Au fil des années, d’autres expériences fournies de travail en groupe m’ont montré que la richesse de cette approche est insuffisamment exploitée et que des professionnels venus d’autres horizons gagnent à pratiquer et à connaître ses nombreuses possibilités.

Le psychodrame «morénien» est en quelque sorte victime de son succès auprès du grand public. Il est largement employé dans le milieu de l’animation, de l’éducation, et autres domaines de la communication sans forcément être nommé, ni exploré dans toute sa richesse.

Ainsi, pendant ces trois jours, l’implication du groupe dans le travail de chacun nous donne l’opportunité d’expérimenter ses diverses facettes. Parmi celles-ci le «jeu de rôle», la technique du double, les vignettes, le «théâtre play-back» et d’autres pratiques créatives à découvrir. Pour ceux qui font cette première expérience d’initiation, il peut être le stage de départ d’une formation dans votre région ou pour vous intégrer dans une de mes formations existantes. Ceci se présente sous la forme d’un groupe continu qui tient lieu à Paris une fois par mois. »

FICHE D’INSCRIPTION
A envoyer à  Daniel Markman  25, avenue Laumière 75019 Paris
01 42 03 92 23 / 0656800573 Pour plus d’informations, contacter Daniel : taneli@free .fr

Nom :……………………………………………………………………………………..
Prénom :………………………………………………….………………………………..
Adresse :……………………………………………………………………………………….
Profession : ……………………………………………………………………………………
Téléphone : Domicile :……………………Bureau :………………….……..
Mail :…………………………………………………………………………………

Covoiturage possible en partant de………………………………………..

Je m’inscris au stage « Le psychodrame dans tous ses états » 2-3-4 juillet 2021

Je verse :
La totalité du montant, soit 300 euros.
Ou je verse 50 euros d’arrhes (non remboursable), le reste 15 jours avant le début du stage

Agrément Data-Dock formation continu.

Date : Signature :

La co animation … naissance d’une longue coopération

Depuis 2008, nous avons pris l’habitude avec Sonia Fillaud Dubois d’animer ensemble des séminaires de Gestalt autour de la voix et de l’image, des formations, notamment « Déployer ses talents par la voix et l’image », et pendant un temps un groupe continu de thérapie. L’idée nous est venue lors d’un de mes ateliers de SouffleVoix auquel Sonia participait.

Mais revenons à notre première rencontre. C’était au Hameau de l’Etoile en 2003. Le groupe « FEV21 » – formule Extensive de formation de l’Ecole Parisienne de Gestalt (EPG) sur 2 ans avec 10 regroupements de 4 jours – accueillait la « FEV22 ». C’est une tradition l’EPG ! Sonia terminait son cursus et moi je le commençais. Leur choix, pour le précontact, a été de nous faire une « boule de cristal » … « je vois de toi … et j’imagine que … » . C’est une amusante façon de se laisser aller à des projections dans une première approche, qui sont bien sûr, à confirmer. Tout n’est pas à prendre au pied de la lettre. Près de 20 ans plus tard, l’enthousiasme de Sonia est toujours aussi intact dans cet exercice d’observation et d’audace ! Nous l’avons beaucoup utilisé en formation 😂😂😂…

Une fois certifiée « praticienne en Gestalt Thérapie » à la fin de la FEV24, c’est-à-dire fin 2004, j’ai retrouvé Sonia dans le groupe de supervision d’Aline Dagut. Pendant deux ans, nous sommes retrouvée tous les mois pour une journée de supervision. J’imagine que pour Sonia, être en supervision avec Aline Dagut, représentait ce qu’il y avait de mieux. Aline était connue, à l’EPG, pour l’animation d’une formation intitulée « Etre et Paraître ». Pour moi, c’était un groupe où il y avait de la place et les horaires me convenaient !!! Pendant ces deux années, nous avons eu le temps de nous observer, de nous confronter, de nous apprécier dans nos différences.

J’animais, à cette époque là, des ateliers de SouffleVoix. Sonia, souhaitant découvrir mon travail, a commencé à venir travailler sa voix avec confiance dès 2007. J’appréciais beaucoup les retours de Sonia sur ce quelle voyait et ressentait lorsqu’une personne travaillait. Ayant décidé de lancer un stage de 5 jours autour du SouffleVoix, en résidentiel, en avril, en Bretagne, je lui ai demandé, à la fin d’un atelier, si elle serait partante pour co-animer ce stage avec moi. Un peu prise de cours, elle a pris son agenda pour voir ses disponibilités, puis en me regardant elle a fermé son carnet en me disant : « il suffit que je me décide et je serai disponible! »

L’aventure pouvait commencer. Nous avons repris le programme pour l’adapter à nos deux spécificités : l’image pour Sonia et la voix pour moi.

Archives de 2008 : notre premier stage en co-animation … une réussite d’entente et de créativité!

Jamais je n’aurais imaginé combien ce stage fut important pour nous et pour notre collaboration dans les années qui ont suivies et jusqu’à maintenant. Tout a été simple, fluide et très créatif, chacune de nous apportant ce qu’il y avait de meilleur et de naturel en nous.